Préparation du baptême

Petite aparté…

Je devais assister à la 1ère Craft Party / Pop-Up Etsy de la Team Marseille, je me faisais une joie d’y aller et de découvrir les différents loisirs créatifs et matériels qu’ils proposaient, mais malheureusement, mon petit bout est tombé malade. Mon programme fut donc chamboulé. Déçue bien sur de ne pas y être allé mais mon petit bout reste bien évidemment ma priorité absolu

Je comptais sur cet événement pour trouver des idées déco pour le baptême. Mais ce n’est pas grave, tant pis, j’ai déjà pas mal d’idées en tête, je farfouillerai sur la toile pour en trouver d’autres…

La préparation d’un baptême honnêtement c’est compliqué. Je ne pensais pas que ce serait autant une prise de tête avant de me lancer véritablement dans cette préparation.

Choisir une date pour le baptêmeLa date du baptême

La première chose à faire c’est de choisir une date. Alors les baptêmes si vous ne le saviez pas, se fêtent le dimanche. Il faut s’y prendre au moins 3 mois à l’avance (en tout cas dans ma ville). Et encore, 3 mois, c’est même parfois un peu court. Toutes les dates étaient prises pour cet été. J’étais très déçue car je voulais le faire absolument avant ses un an. La secrétaire de l’Eglise, m’a alors proposé de le célébrer avec celui d’un autre enfant. Bon ok, ce n’était pas mon idée de base, mais c’était important pour moi qu’il soit baptisé avant ses un an, et puis d’après ce que j’ai compris, c’était ça pour quasiment toutes les dates en été. Certaines fois ils font jusqu’à 4 baptêmes le même jour… j’ai donc accepté.

Mon conseil, même si ça parait vache, c’est de ne parler de la date à vos hôtes qu’une fois la date validé par l’Eglise car sinon vous allez vous retrouver dans le même cas que moi… Pas le 23 car maman travaille, pas le 30 car c’est les 40 ans d’une amie de ma sœur (la plus grande), pas le 12 car le parrain a un mariage à Strasbourg, pas le 7 car elle a aussi un mariage (l’autre grande sœur) et pas le 27 car papa travaille… Ouais… Bref… Vous l’aurez compris, ça devient vite un casse-tête insupportable qui m’a rapidement énervé. Pour le prochain bébé on fixe la date tous les deux, chéri et moi, et ceux qui viennent tant mieux, ceux qui ne viennent pas, tant pis !!

Quel thème de baptême choisir ?

Ensuite il faut penser au thème. Je voulais un thème léger, doux et comme ce n’est encore qu’un bébé (10 mois durant le baptême), c’était difficile de choisir pour moi un thème bien affirmé du style « super héro » ou un thème un peu plus rigolo comme le « cirque« , sachant que ses goûts ne sont pas encore prononcés (Je garde ces thèmes en tête pour un de ses anniversaires futurs 😀 )

On voulait un thème qui lui corresponde. Mais comment faire à cet âge ? Notre petit bout est un véritable petit ange. Il est tout le temps souriant, toujours de bonne humeur. Ne râle quasiment jamais. Il illumine notre vie chaque jour. Il suffit de le regarder pour avoir la pêche et la bonne humeur toute la journée, et du coup je voulais que mon thème reflète un peu cette idée.

Au départ, je me suis tournée vers le thème des anges, mais la décoration ne me plaisait pas. J’avais plutôt l’impression que c’était pour un deuil que pour un événement festif. Mon petit bout à souvent la tête dans les nuages (un peu comme moi d’ailleurs), alors je me suis dis que j’allais choisir le thème des nuages. Quoi de plus léger et doux qu’un nuage ?

Ce thème est parfait et correspond bien à son âge je trouve.

Maintenant le thème trouvé, il me faut choisir les couleurs. Je ne voulais pas de bleu, bien trop stéréotypé pour moi. Mais je souhaitais une couleur plus pétillante, plus vive.

Mon choix c’est donc porter pour le blanc, le violet pastel et le vert pomme.

La décoration du baptême

sweet-tables de baptême
Source

Bien… Maintenant le thème et les couleurs trouvées, il me fallait trouver des idées déco. Me voilà donc sur un de mes sites préférés Pinterest (si vous souhaitez d’ailleurs me suivre => Jenny cz sur Pinterest).

J’ai trouvé plusieurs images qui me plaisent, plusieurs idées par ci par là. Je les ai assemblé dans un tableau secret afin de garder la surprise jusqu’à la fin.

Mais je peux vous dire que je veux absolument faire une sweet tables. Je trouve ça trop beau et convivial à la fois. Je rêve de faire ça pour les prochains anniversaires de petit bout.
J’avais gagné un livre grâce à Hellocoton il y a un peu plus de 2 ans. Il s’agissait du livre Les sweet tables de Laure Faraggi. Je vais donc m’en inspiré pour créer une jolie table pour son baptême.

Et comment annoncer le baptême de son enfant ?

faire-part de baptême
Source

Bon ok même si aujourd’hui les sms, mail et réseaux sociaux existent, je voulais un souvenir palpable pour mon petit bout. Je voulais donc créer mes propres faire-parts. J’ai pas mal d’outils à la maison, mais tout acheter pour la création des faire-parts aller tout de même coûter une certaine somme, du coup système D, découpage à la main (exit la perforatrice) et d’ailleurs je n’ai pas trouvé le modèle qui me plaisait.

Alors oui c’est fastidieux et quand on achète tout ce dont on a besoin ça revient presque aussi cher que de les acheter déjà tout fait. Mais vous n’avez pas le plaisir ni cette satisfaction de les avoir fait vous-même. Et puis c’est con, mais j’ai aussi envie que mon petit bout, se rende compte quand il sera plus grand, que j’ai fais toutes ces choses pour lui, parce que je l’aime. Et puis bon, c’est aussi parce que j’aime ça. Les loisirs créatifs c’est mon dada 🙂

Et le repas du baptême ?

Alors là encore, un petit conseil, ne vous laissez pas envahir par les idées des uns et des autres. Vous aviez une idée en tête mais vous ne voulez pas en parler encore car elle n’est pas totalement déterminé ? Et bien ne dites rien à personne, à part à votre moitié pour savoir éventuellement ce qu’il en pense. Sinon vous allez vous retrouver avec 10 milliards de conseils et une famille qui va vouloir prendre les décisions à votre place.

Au début je n’y voyais pas d’inconvénients. Au contraire. Ils veulent participer à la préparation du baptême de mon petit bout parce qu’ils l’aime de tout leur cœur aussi. Parce qu’ils veulent « m’aider ». J’ai donc dit oui à certaines choses, et en même temps ça me déchargera d’un « souci ». Mais attention vous allez peut-être le regretter. Pour ma part, je me suis sentie soudainement relayer au second plan et les idées ne correspondaient pas forcément à ce qu’on était, ni à ce que l’on voulait. Quand quelqu’un participe financièrement au baptême, c’est prendre le risque qu’il vous impose ses choix. Alors on dit stop et on s’en occupe soi-même. Après tout, c’est mon petit bout, c’est donc à moi que revient la décision finale !

Comme nous avons un petit budget, nous allons faire pas mal de chose nous même… Ce sera des petites choses faciles à faire et qui ne coûte pas trop cher.

repas-baptemePour le repas, on a prévu un apéritif dînatoire. Dans l’idéal (à voir si j’aurais le temps de tout faire), nous voulons faire quelques verrines de gaspacho, des petites assiettes de charcuterie (saucisson, jambon cru…), un taboulet, des petits rouleaux à la saucisse, des petites brochettes de tomates mozzarella sauces pesto, des rouleaux de printemps etc.

La préparation d’un baptême est loin d’être facile à gérer. Les 3 mois pour inscrire son petit bout au baptême ne sont pas négligeable pour préparer sereinement cet événement. Courage si vous êtes en plein dedans et pour les autres suivez bien mes conseils si vous ne voulez pas vous retrouver débordé.

Dans un prochain article je vous montrerais ce que j’ai déjà fait pour la préparation du baptême (décoration, faire-part…) sous forme de DIY…

Et vous quel thème avez vous choisi ?

Et comment s’est déroulé la préparation du baptême ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Separator image Publié dans Famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *