Dehors il fait beau… Hélas – Patrick Sébastien

Dehors il fait beau... Hélas - Patrick SébastienÇa fait un moment que je ne suis pas venue et je m’en excuse. Mais je découvre encore le métier de maman et une chose est sur cela demande beaucoup de temps. Et ce n’est pas pour me trouver des excuses, mais depuis que j’ai repris le travail en janvier j’ai l’impression que le temps pour m’occuper de moi et de mes loisirs est encore plus difficile à trouver… Je suis sur le bon chemin. Je suis de plus en plus organisé, mais il me reste encore pas mal d’effort à faire de ce côté là… ^_^

Bref… Aujourd’hui je souhaitais vous parler d’un livre que ma maman m’a conseillé. Il s’agit du livre de Patrick Sébastien « Dehors il fait beau, hélas« .

Résumé :

« J’ai décidé d’écrire pendant deux mois. Juillet, août. En diapos d’été. En instantané. À l’instant et à l’instinct, comme j’aime tant le faire. Sans préméditation. Et sans rature comme je te l’ai confié. Plaisir d’humeur.

Tu me connais bien, maintenant. Hors de question de me poser ou de me reposer. Je n’existe qu’actif. Que je joue, que je chante ou que j’écrive, je ne tolère le transat qu’en pause, en aucun cas en incrustation.

Si je m’arrête, je tombe. Mes chagrins, mes doutes et mes deuils m’ont fait toupie.
Alors, je tourne… Bien obligé. »

Le 22 novembre 2008, Patrick Sébastien perdait sa mère, « Dédée », une femme exceptionnelle, à laquelle il a rendu hommage dans « Tu m appelles en arrivant« . Dans ce nouveau témoignage qui vient du cœur, Patrick Sébastien continue son dialogue avec elle, qui l’accompagne jour après jour, présence constante et bienveillante. Il partage ses espoirs et ses coups de gueule, ses indignations et ses convictions.

Mon avis :

C’est le premier livre de Patrick que je lis. Je ne connaissais pas du tout l’histoire de cet homme au grand cœur ni ses drames qui ont bouleversés sa vie. J’avoue ne pas trop regarder ses émissions non plus, mais, quand je pense à Patrick Sébastien, je sens que c’est un homme de cœur avec une très grande sensibilité et qui a envie de se faire aimer des autres. Il est très touché quand on parle de lui d’une manière négative (en même temps, qui ne le serait pas ?)

En tout cas, je découvre complètement cet auteur et pour le coup ses drames dont la mort de son fils Sébastien suite à un accident de moto.

En ce qui concerne son bouquin, j’avoue avoir été moins séduite par son écriture et par ses croyances ou ses hasards qu’il ne pense pas être si imprévu que ça…

J’ai moins été emballé par ce bouquin que ma mère a pu l’être, mon avis est donc subjectif, et la seule manière de vous faire votre propre avis est de le lire également.

Je suis peut-être un peu trop terre à terre… Il y a peut-être quelques coïncidences troublantes, mais la plus part du temps j’ai trouvé ces croyances un peu tiré par les cheveux.

Pour que vous compreniez mieux, le bouquin raconte beaucoup d’anecdotes et de coïncidences. Il parle de la soit disant malédiction de Piaf… et parle de la mort de son fils et de sa mère avec qui il entretien une discussion dans l’au-delà, tout au long du bouquin. Il pense qu’il a une sorte de mauvais sort qui plane sur lui et notamment dès qu’il parle de Piaf ou qu’il écoute Piaf, quelque chose tourne mal. Il analyse tout, et trouve une coïncidence avec tous les événements de sa vie. Il fait parfois quelques calcul pour en arriver là… Bref, terre à terre ou peu séduite par l’écriture, je n’en sais rien. Quoi qu’il en soit, même si ce n’est finalement pas le sujet principal, j’ai été très touchée par ce qui a pu lui arriver. Perdre son enfant est quelque chose d’atroce surtout quand c’est une mort brutale. En ce qui concerne sa mère, je ne peux que comprendre la relation avec la sienne et même ses conversations avec elle qui lui font certainement beaucoup de bien et qui lui permette d’exorciser son mal-être. Comme il le dit au début du bouquin, il écrit sans rature. Mais cela reste, pour moi, très simple et, part parfois un peu dans tous les sens…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *