Le coeur d’une autre – Tatiana de Rosnay

Un point de vue

Retrouvez-nous sur Facebook

Résumé :

Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l’opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante. Il ignore encore que son nouveau cœur est celui d’une femme. Mais quand ce cœur s’emballe avec frénésie devant les tableaux d’un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre. Qui était son donneur ? Quelle avait été sa vie ? Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l’enquête. Lorsqu’il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même…

Mon avis

J’avais très envie de lire ce livre jusqu’au moment où j’ai entendu parler du livre « De cœur inconnu » de Charlotte Valendray. Livre écrit bien après, mais de savoir qu’une autre personne ait pu déposer un livre dont l’histoire part du  même point, m’a un petit peu déçu. J’ai trouvé que le livre de Tatiana de Rosnay était dévalorisé (psychologie absurde je l’admets, mais mon raisonnement et ainsi fait).

De plus, quand Charlotte Valendray à fait la promo de son livre, j’ai eu une crainte. La crainte que son récit soit quasi identique, simplement écrit avec un style différent. Bien que Charlotte Valandray affirme que son histoire est totalement réelle.

Que faire ? Laisser ce livre dans ma PAL pour toujours, ou bien le lire, me faire ma propre opinion et éventuellement comparer celui-ci avec celui de Charlotte Valandray – De cœur inconnu ?
J’ai donc décidé de me mettre à la lecture.

C’est le troisième roman que je lis de cette auteure et j’avoue jusqu’à présent ne pas avoir été déçu.

Au fil de la lecture …

Au moment où j’écris ces lignes je suis à un peu plus de 20% de la lecture et les premières pages me donnent l’envie d’en découvrir davantage. Tatiana de Rosnay à ce don formidable, de captiver les lecteurs, ligne après lignes, page après page.
La manière dont est décris le caractère du protagoniste est très réel. Bruce (prononcé Brouce) est quelqu’un de triste, de pessimiste voire même d’aigris. Il n’apprécie pas les choses de la vie comme il le devrait. Il est misogyne au possible, du moins jusqu’à ce qu’il tombe gravement malade.

Alors qu’il vient de se faire greffer un cœur, sa perception de la vie change du tout au tout. Il apprécie davantage les choses du quotidien, mais étrangement il éprouve également des sentiments qu’il n’avait jamais éprouvé avant, notamment sur les femmes, leur désir, et sur la peinture italienne. Il lui prend alors la lubie de découvrir le nom de son donneur et de connaître la vie de celui-ci.

Mais comment va t-il réagir quand il découvrira que ce cœur, est celui d’une femme ? Lui, qui les a toujours méprisés.

Inquiétude ?

C’est à cette partie du livre à peu près, ou j’ai commencé à avoir très peur de la suite de l’histoire. Peur que le récit devienne trop gnangnan, ou que l’ennui me guette.

Rassurez-vous, cela ne m’est pas arrivé. En effet, le style d’écriture de Tatiana, nous donne sans cesse l’envie de connaître la suite.

Je ne détaille pas toute l’histoire de peur de dévoiler trop de choses, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Il reste cependant moins intéressant que les 2 précédents livres de la même auteure que j’ai découvert (Elle s’appelait Sarah et Boomerang), moins sérieux où un peu plus imaginaire peut-être dans, « Le cœur d’une autre », mais l’on passe tout de même un très bon moment.


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *